Un séisme de magnitude 4,7 secoue la Turquie alors que les opérations de sauvetage se poursuivent

Un tremblement de terre de magnitude 4,7 a frappé la ville de Kahramanmaras, dans le sud de la Turquie, dimanche (heure locale), l’épicentre d’une secousse de magnitude 7,8 dans les heures précédant l’aube, selon l’United States Geological Survey (USGS). Lundi dernier.

“Magnitude 4,7, 24 km SSE de Kahramanmaras, Turquie. Heure 00h03 ; Emplacement : 37,390°N 37,048°E; Profondeur : 15,7”, a rapporté l’USGS.

Plus de 33 000 personnes ont été tuées et des dizaines de milliers blessées lorsqu’un tremblement de terre de magnitude 7,8 a frappé la Turquie et la Syrie lundi dernier, ont indiqué des responsables.

Pendant ce temps, l’aéroport turc de Hatay, situé dans l’une des provinces les plus touchées, a repris ses activités, a déclaré le ministère turc des Transports, a rapporté Al Jazeera.

Le ministère turc des Transports et des Infrastructures a partagé des photos avant et après de la piste de l’aéroport sur sa page Twitter officielle, déclarant : « Nous avons rapidement réparé les dommages à la piste de l’aéroport de Hatay. Notre aéroport a repris ses activités aujourd’hui.

À Antakya, les habitants et les travailleurs humanitaires d’autres villes ont signalé une détérioration de la situation sécuritaire, avec des commerces très détaillés et des maisons effondrées pillées, a rapporté Al Jazeera.

Certains habitants qui se sont retrouvés sans abri à la suite du tremblement de terre et qui dorment maintenant dans leur voiture ou leur tente disent que leurs objets de valeur, y compris de l’or, ont été volés.

Le président Recep Tayyip Erdogan a déclaré que le gouvernement traiterait fermement les pillards, notant que l’état d’urgence avait été déclaré. En vertu d’un décret présidentiel, la période de détention des pillards a été portée de un à quatre jours.

Le ministre de la Justice Bekir Bozdag a déclaré dimanche que 57 personnes avaient été arrêtées pour pillage, a rapporté Al Jazeera.

Dans le dernier développement, Doha enverra 10 000 cabines et caravanes utilisées pendant la Coupe du Monde de la FIFA en Turquie et en Syrie, ont déclaré des responsables qataris, a rapporté Al Jazeera.

Les mobile homes ont été utilisés pendant plusieurs semaines l’année dernière lorsque le Qatar a accueilli la Coupe du monde de football. Les officiels ont indiqué après le tournoi qu’ils recevraient une subvention.

La première cargaison devrait quitter le port de Doha pour la Turquie lundi, et d’autres livraisons sont attendues dans les prochains jours, ont indiqué des responsables.

Quelques jours après qu’un tremblement de terre dévastateur de magnitude 7,8 a frappé la Turquie et la Syrie, des équipes se sont précipitées pour secourir des victimes qui pourraient encore être en vie sous les décombres, un officier de liaison de l’ONU en Turquie avertissant qu’elles “approchaient de la fin de la fenêtre de recherche et de sauvetage”.

Une fillette de 10 ans a été secourue après 147 heures sous les décombres, la dernière d’une série de réussites déchirantes alors que les travailleurs turcs continuent de rechercher des survivants.

Le ministre turc de la Santé, Fahrettin Koca, a déclaré qu’un enfant avait été sauvé des décombres dans la province de Hatay 150 heures après qu’un tremblement de terre a frappé la région.

(Seuls le titre et l’image de ce rapport peuvent avoir été retravaillés par le personnel de Business Standards ; le reste du contenu est généré automatiquement à partir d’un flux syndiqué.)

Leave a Comment